Comme si avoir cousu cinq cages à oiseaux ne m'avait pas suffi, voilà que je remets ça! Mais bon, cette fois, c'est à la demande de Mathilde qui étrenne un nouveau cahier de vie "et que même le maître a dit qu'on a le droit de le décorer à la maison"! Héhé, petit atelier de filles... Et qu'on vide le placard à tissus que Maman avait rangé la semaine dernière pour choisir les couleurs et les motifs, et qu'on se demande ce que l'on va coudre dessus: une grosse fraise? un chat? une belle pomme?... un oiseau!! Ben voyons... Les autres idées ne sont pas enterrées pour autant, que cela soit dit.

Alors après, il faut du calme et de la concentration pour Maman. Prise de mesures du cahier, recherche d'un tuto pour savoir comment faire un protège-cahier tout bien comme il faut... Ne rien y comprendre à la première lecture. En chercher un autre. Commencer à y voir clair et se dire qu'on va jongler avec les deux...

Bidouille, bidouille... Maman se fait des noeuds au cerveau pendant que Mathilde découpe des chutes de tissu, colle des boutons au Scotch, gribouille avec les craies de couture, fait tomber la boîte, les casse au passage, les ramasse après une belle remontrance, continue à actionner SA machine à coudre qui s'obstine à jouer La lettre à Élise et à faire plus de bruit qu'un avion au décollage (mais qui a eu l'idée de lui offrir cette s... de machine??!!).

Et au bout d'un moment, après quelques inquiétudes au moment de retourner. Grand moment le retournage d'ouvrage doublé, non? Tadam!!

P1050950

P1050951 P1050952

Verdict: Encore une fois, je vais apprendre de mes erreurs, hein! Donc les rabats sont un peu trop courts (deux fois plus large, ça n'aurait pas été un mal) et puis quand on coud, il faut prévoir qu'il va y avoir les rentrés de couture, donc mieux vaut prévoir un peu plus large. Bon, ça ne se voit pas sur la photo que j'ai (un peu) découpé la couverture du cahier pour le caser dans son beau protège-cahier?!